Donia

Donia’s crew

17 janvier, 2009

encore des histoires de pipi…

Classé dans : couches,couture,HNI — doniadonia @ 22:32

Alors , Tal me pose pas mal de questions sur le comment on fait pour voir quand le pipi arrive?????

J’ai fait pas mal de « cul nu » (sur la peau de mouton avec un lange sous les fesses) pour faire le liens entre les attitudes de Donia et les pipis, on a aussi bcp échangé d’infos avec Rachid, du coup on ne voyait pas les memes choses au meme moment, c’était complémentaire….bon, au début c »était aussi cafouilli des fois, genre on lui propose le pot alors qu’elle est fatiguée et veux juste etre bercée, mais bon, tout le monde s’adapte petit à petit.

Moi, j’ai essayé surtout de décripter les signes qu’elle pouvait envoyer, et Rachid a commencé à proposer systématiquement à chaque réveil, et j’ai l’impression que c’est ça qui a tout déclenché, qui a fait le déclic chez Donia, avec une espèce de rituel du pipi,

Du coup, on a remarqué que les couches étaient séches après les siestes, ça nous a renforcé dans notre action et on a proposé de manière plus ponctuelle ou « minutée », genre au lever, et 20mn après un repas, avant chaque sortie, comme ça c’est sec plus longtps meme si la promenade est longue

Et puis pour les nuits, au début on mettait une jetable pour etre sur que ça ne déborde pas, et depuis qqs jours on est passé aux lavables meme pour la nuit car elle se retient, donc meme si y a un ou deux petits pipis, la lavable « jour » suffit largement.

Ce qui est rigolo maintenant c’est qu’elle rigole quand on lui propose le pot au moment où elle a vraiment envie, et après elle gazouille et est toute contente.

Et quand on lui propose et qu’elle a pas forcément réclamé (genre avant une sortie) , elle pousse quand meme, donc en général elle se vide la vessie.

Elle a mis , ou plutot nous avons mis un peu plus d’un mois à trouver notre rythme et notre manière de fonctionner, et je me dis aussi que par exemple, les dents vont perturber certainement ce rythme, ou d’autres choses, je ne prends pas pour acquis ce qu’on est en train de faire, mais c’est une satisfaction pour tout le monde, et ça c’est chouette!

J’ai fait un sarrouel HNI imgp1683.jpg   (bientot le pas à pas), et je vais faire des espèces de couches qui tiennent avec un élastique à la taille et qui s’enlèvent en tirant sur le devant (ouais, bientot les photos…), très pratique en complément des vetements HNI( pantalons chinois  ou autres)

11 janvier, 2009

Fabriquer un insert

Classé dans : couches,couture,pas à pas,recupe,trucs — doniadonia @ 23:55

Ceux qui vont avec mes couches en serviette éponge, j’utilise les chutes de la serviette et une vieille couverture polaire
imgp1634.jpgIl faut donc :

- 2 épaisseurs de serviette éponge
- de la polaire (ou sinon 3 épaisseurs de serviette éponge)

  • Couper 2 épaisseurs de serviette éponge de la longueur désirée de l’insert
  • Couper une épaisseur de polaire (ou d’éponge) 3 cm plus longue
  • Assembler les 3 parties et recouvrir l’éponge avec la polaire et coudre sur cette partie à la couche

imgp1641.jpg imgp1642.jpg

Ceci afin d’avoir moins de couture et d’épaisseurs de tissus sur la peau du bébé

On peut aussi insérer une épaisseur de microfibre  imgp1331.jpg   (j’en ai trouvé au marché vraiment pas cher, ou en supermarché rayon serpillère….hum hum je me sens très ménagère de moins de118ans…) mais NE PAS METTRE LA MICROFIBRE EN CONTACT DIRECT AVEC LA PEAU DU BEBE car c’est très absorbant et provoque des sécheresse sévères en contact avec la peau.

Je mets alors une épaisseur de chaque (éponge+microfibre+polaire)  imgp1618.jpg

La microfibre absorbe beaucoup et sèche très vite, une épaisseur correspond à 3 de serviette au moins, on a donc un insert très fin, très absorbant et qui sèche très vite.

J’utilise un point de surjet  imgp1619.jpg  mais on peut coudre avec le surfilage et passer alors deux fois

et pour le coudre à la couche, j’utilise un point « élastique » le point ric rac celui tout à droite sur la photo, en zig zag, mais une fois de plus on peut le faire avec le point le plus simple et faire deux coutures.

Couche récup cousue sur l’endroit à la machine à coudre élastique cousu

Classé dans : couches,couture,pas à pas,recupe — doniadonia @ 18:10

Une vieille serviette

Une machine à coudre

de l’élastique de 0,5cm de large (environ 50cm)

Du Fil polyestère « tous tissus »

en option : – de la polaire pour l’insert

- un système d’attache : velcro, snapi, bouton pressions ou culotte de protection

 

  • Plier la serviette en deux, poser le patron, bien marquer les emplacements des élastiques imgp1625.jpg
  • Couper le tissu et faire des »petites pointes » au niveau des élastique sur les deux faces du tissu imgp1626.jpg
  • Coudre les elastiques : – poser une extrémité de l’élastique au niveau d’une pointe à 1,5cm du bord et piquer                                                                                                   imgp1629.jpg
  • une fois l’elastique bien fixé, le tendre et coudre tout du long jusqu’à la pointe suivante                                                        imgp1627.jpg imgp1631.jpg imgp1632.jpg imgp1633.jpg
  • coudre l’insertimgp1634.jpg et le fixer sur la partie sans élastique  imgp1637.jpg
  • faire correspondre les ailettes pointe contre pointe, épingler et coudre en laissant ouvert là où il y a de l’élastique afin d’éviter que les deux tissus ne se décalent imgp1638.jpg
  • coudre les parties avec élastique en tirant bien pour que les deux cotes soient bord à bord                 imgp1598.jpg  imgp1639.jpg
  • poser le systeme d’attache, là j’ai mis du velcro  imgp1640.jpg

Petits trucs :   

J’ai utilisé des « points élastiques » , soit le zig zag en pointillé (surfilage élastique), soit le point « ric rac » (zig zag triple), mais toutes les machines n »ont pas ces points, il suffit alors d’utiliser le surfilage classique et de passer deux fois

Voir article pour la fabrication d’un insert

 

couche récup avec ou sans poche cousue sur l’endroit à la machine à coudre élastique « en tunnel »

Classé dans : couches,couture,pas à pas,recupe — doniadonia @ 13:51

Une vieille serviette

De l’élastique en 0,5cm de large (environ 40 à 50cm si on en mets dans le dos)
Une machine à coudre

Du fil « tous tissus » polyestère

en option : de la polaire pour l’effet fesses au sec sur l’insert

snapi, velcro, boutons pressions, culotte de protection pour tenir la couche

  • Couper deux fois le patron sans oublier de marquer l’endroit des élastiques avec des petites pointes dont un coté avec tunnels pour les élastiques , c’est à dire, une bande plus grande de1,5cm entre les petites pointes imgp1575.jpg
  • Surfiler le bord des tunnels imgp1577.jpg  et les coudre au point droit imgp1576.jpg  coté interieur pour ne pas voir la couture à l’extérieur imgp1581.jpg
  • Pour être sûre de ne pas repiquer sur l’élastique en cousant les deux cotés de la couche, je repique au point droit au bord à 3mm environ, la largeur du point zig zag que je vais utiliser pour coudre les deux parties imgp1583.jpg
  • Passer l’élastique avec une épingle à nourrice,imgp1582.jpg le coudre sans le tendre une fois qu’il est ressorti grâce à l’épingle, le tendre comme on a envie qu’il soit (plus de mesures  car je me suis rendue compte que ça dépendait de l’épaisseur, la largeur et la qualité de l’élastique, donc, chacun fait à sa sauce sans trop serrer  les cuicuisses…) et coudre l’autre coté imgp1584.jpg
  • Faire l’insert imgp1585.jpg et le coudre imgp1589.jpg sur la partie non élastiquée coté polaire qui va toucher les fesses imgp1587.jpg
  • Epingler et coudre les deux parties de la couche au niveau des ailettes et du devant imgp1591.jpg, en fait ,  toutes les parties non élastiquées, les parties avec élastique sont cousues après, afin de ne pas faire « glisser » les deux parties de tissus en cousant tout d’un coup en tirant sur les élastiques
  • Une fois ces parties « plates » cousues on s’attaque aux élastiques, normalement, si on tend les deux tissus, on doit arriver à la meme longueur imgp1593.jpg  imgp1595.jpg
  • On coud au bord sur la partie qu’on a isolé (les 3mm) pour éviter de repiquer les élastiques (plus on les coud, moins ils sont élatiques…)
  • Poser le velcro ou les boutons pressions ou prévoir un snapi ou une culotte pour tenir la couche fermée imgp1635.jpg

 Petits plus :

J’ai utilisé le point de surjet sur ma machine, mais sinon on peut utiliser le surfilage de base(zig zag) ou élastique(zig zag en pointillés) mais alors il faut passer deux fois sur les coutures, sinon ça ne tient pas les lavages avec essorages forts

Si on ne coud pas dans le dos mais qu’on fait un petit rentré , ça fait une couche à poche imgp1596.jpg

8 janvier, 2009

couche récup cousue sur l’envers à la machine à coudre

Classé dans : couches,couture,pas à pas,recupe — doniadonia @ 21:30

Des vieilles serviettes toutes douces (merci maman)imgp1465.jpg

Une machine à coudre

Du fil « tous tissus » polyestère

De l’elastique plat 0,5cm de large

Options :
De la polaire ( effet fesses au sec, notre pliplou préfère….)

Du velcro, des boutons pressions, un snapi ou une culotte de protection pour tenir la couche

 

J’ai copié la forme de la bambozzle de tots bots, mais la base je l’ai prise sur le site de l’arbre à bébés

(Et puis à chacun de voir la morphologie de son baby mais j’ai essayé pas mal de formes et pour Donia tout à l’air d’aller alors je ne sais pas trop quoi conseiller)

Donc voici mon patronimgp1466.jpg

 

  1. Plier la serviette en deux et poser le patron sur le tissu (sur l’envers comme ça on voit pas les traces de stylo après)imgp1467.jpg
  2. Marquer les emplacements des elastiques par des petites pointes(très important!) imgp1543.jpg
  3. Dans les chutes on peut faire deux inserts imgp1469.jpg        imgp1488.jpg
  4. Coudre endroit contre endroit au point droit à 1 cm du bord en allant tout droit  au niveau des petites pointes  imgp1548.jpg
  5. Surfilez les bords après les coupé les angles (moins d’épaisseurs, plus de confort)imgp1554.jpg (point zig zag tout au bord du tissu pour eviter que ça s’effiloche et que les coutures se décousent au cours des lavages)  imgp1551.jpg
  6. Couper les élastiques en mesurant les distances entre les petites pointes et diviser par deux(en fait non c’est trop serré…donc je dirai à vue de nez plutot enlever un tiers….)
  7. Coudre les élastiques sur chaque pointe un peu dans tous les sens pour être sur que ça tienne imgp1550.jpg       imgp1552.jpg   imgp1555.jpg
  8. Comme j’ai plié le tissu coté devant, et que dans le dos y’a un élastique, je dois faire une ouverture pour retourner la couche (oui oh ça va hein c’est un prototype après tout Langue)  imgp1545.jpg   imgp1556.jpg
  9. Donc on retourne la couche et on coud à 1cm du bord au point droit mais ATTENTION! à bien tirer le tissu au niveau des élatiques, sinon on les couds et ça fait plus du tout fonction d’élastique imgp1563.jpg  imgp1562.jpg
  10. On surfile l’insert en passant deux fois pour résister aux lavages imgp1566.jpg   imgp1567.jpg    imgp1568.jpg

 

On peut aussi coudre l’insert sur la partie interieure de la couche sur le devant avec une seule couture (prochaine fois…)

on ze baby :    imgp1573.jpg

26 décembre, 2008

vive les langes!

Classé dans : couches,HNI — doniadonia @ 11:45

Alors la semaine dernière je passe ma commande de moltex comme d’hab, mais là, à mon avis, les fetes aidant, le paquet n’arrive pas….

on compte le nombre de couches restantes, pas de pb, meme si le colis mets 2 ou 3 jours de plus  à arriver, on est bon, on tourne avec les 3 lavables que j’ai fait et hop là on est bons

oui, parce que je ne me résous pas à acheter des couches jetables tradi avec tous les produits chimiques etc… (voir le guide des couches lavables chez grandir autrement) dont je tairais le nom pour ne pas faire de pub en plus emoticone

sauf que toujours rien! et le stock s’amenuise, alors on est passé aux bons vieux langes (merci mamie Lucette pour le stock de langes « ça sert à pleins de choses un lange ») et bien oui c’est vrai!

on se rends tout de suite compte de ce qui se passe, les signaux qu’envoie l’enfant, et j’ai meme enlevé les culottes de protection, comme ça pas d’irritation, et un change immédiat, beaucoup plus confortable pour les pitites fesses de ma pliplou

alors merci Rachid, qui a appris en deux jours à plier un lange à l’ancienne  Cool trop facile!
du coup,  une jetable pour la nuit tout de même, pour nous assurer du sommeil

 

J’ai l’impression de bcp mieux communiquer avec ma pliplou, d’ailleurs elle a toujours dit assez fortement qd sa couche était sale, et maintenant elle dit parfois qd elle a envie(ou alors elle le dit tout le tps mais on comprend pas…), elle crie en nous regardant bien droit dans les yeux, elle se tortille et refuse les autres choses qu’on lui propose, meme le sein, ou alors elle le prends mais fronce les sourcils Cri comme ça
Bon, y’a aussi des fois où on lui propose et c’est pas du tout ça, alors elle tends les jambes, se cambre ou râle en montant dans les aigus, donc là on passe à autre chose

Alors, on fait quand meme pas les mariols en sortie on a mis des jetables…

Conclusion, je ne sais pas si on va totalement se passer de couches et en combien de tps, mais on ne fait pas massérer ses fesses et ça pour son confort c’est primordial

 

Tribu VAISSE CUNIASSE |
Yaprak & Laurent |
Liste de naissance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ptitloudamour
| Boutique Chat-Beauté
| La famille